En(corps). Texte inspiré du spectacle « Noos » dans le cadre du Festival Paris Quartier d’été 2015

Noos_webIl pleut. Le spectacle est prévu à l’extérieur avec le risque d’être annulé. Justine et Frédéri, nos deux danseurs sont sur le fil…. A vrai dire, ils ont l’habitude car ils viennent tous les deux des arts du cirque. Heureusement, la pluie cesse quelques minutes avant l’heure prévue et les spectateurs commencent à prendre place sur les marches de l’escalier qui surplombent une scène improvisée. Petites acrobaties et échauffements rapides, car il s’agit de trouver sa place dans un endroit restreint. Les corps, un peu mouillés par l’averse, se frôlent, se bousculent, s’enjambent, laissant penser à un jeu de mise en scène, des préliminaires en quelque sorte, avant le spectacle. Enfin assis, recroquevillés, les jambes repliées par manque de place, serrés les uns contre les autres, les corps se touchent dans une ambiance moite. La magie du spectacle a déjà commencé.

« On ne parle jamais assez du corps ! » disait Lacan. Rajoutant « l’inconscient, c’est le corps ». Dans ce spectacle de danse épuré avec une bande sonore extrêmement légère, un couple danse la rencontre d’un homme et d’une femme, une histoire d’amour, de rupture, sur fond de passion, où pulsions de vie et de mort se font écho.

Tantôt corps objectal tantôt corps libidinal, ils tombent, s’attrapent à la volée, se mélangent, s’écrasent, se portent, traduisant un subtil discours inconscient entre deux êtres. Corps parlant, miroir de l’Autre, ils nous dévoilent sans parole leur secrète jouissance.

Dans cette danse contemporaine où les corps se désarticulent, se sculptent au gré du désir de l’autre,  on a le sentiment que l’image de soi, corps inclus, est fabriquée par l’autre. Le corps devient symbole de l’autre.

Toute rencontre passe d’abord par le corps, scène de notre vie psychique, de notre théâtre intérieur. Les arts nous ouvrent une brèche dans le réel, révélant les mystères de l’inconscient et du corps parlant. Belle rencontre donc avec ce jeune couple qui nous apporte une part de son histoire et du réel mieux sans doute que ne le  ferait un récit.